Confinement COVID-19  ''commerces non essentiels'' : La Mairie de Montauban veut-elle vraiment aider ses commerces ? @villemontauban @GrandMontauban @Prefet_82


Confinement COVID-19 ''commerces non essentiels'' : La Mairie de Montauban veut-elle vraiment aider ses commerces ? @villemontauban @GrandMontauban @Prefet_82

Article
Accueil Michel Lecomte - Journaliste
 
| Michel Lecomte - Journaliste | Carton rouge | Actualité  Vu 25387 fois
Article N°24736

Confinement COVID-19 ''commerces non essentiels'' : La Mairie de Montauban veut-elle vraiment aider ses commerces ? @villemontauban @GrandMontauban @Prefet_82

Ce dimanche 8 novembre, les montalbanaises et les montalbanais ont eu la chance que leur ville soit mise en avant sur l’émission Sept à Huit. Pour les commerçants qui, comme nous le savons tous,  seront probablement restés sur leur faim, car ils auront compris qu’ils ont peut-être été un peu instrumentalisés dans une démarche plus politique qu’économique de la part de Brigitte Barèges Maire de Montauban, comme d’ailleurs l’a confirmé le Préfet Pierre Besnard durant cette émission.

De quoi s’agissait-il vraiment ?

Nous le savons tous, les commerces sont tous impactés par le dernier confinement décidé par le Gouvernement et ont été contraints dans la très grande majorité de baisser leurs rideaux car classer « non essentiels ».

Ces fermetures sont contestées par les commerçants eux-mêmes, mais également par une très grande majorité des politiques, des syndicats patronaux comme salariaux. La situation est catastrophique pour les commerçants qui pour beaucoup auront beaucoup de mal à s’en sortir et risquent de disparaitre dans les semaines et mois à venir.

Revenons à cette émission et à la magistrale démonstration de la maire de Montauban. Comme cela a été très bien expliqué dans l’émission, son arrêté était illégal face à un Décret gouvernemental. Les sanctions applicables pour tout commerce qui allait braver ce décret était une amende et un risque de fermeture administrative.
 

On a du mal à comprendre comment Madame Barèges, maire de Montauban et avocate de profession, a pu pousser les commerçants à braver les consignes du Préfet du Tarn-et-Garonne qui rappelons-le avait immédiatement réagi le 30 octobre à 11h46 par communiqué de presse que nous avons diffusé à 1h10 le 31/10/2020
https://www.smartrezo.com/d22-tarn-et-garonne-82/article-covid-19-illegalite-de-l-arrete-du-maire-de-montauban-autorisant-l-ouverture-des-commerces-de-proximite.html?id=24697.

Comment, comme on le voit dans cette émission, ses collaborateurs ont pu insister auprès des commerçants pour qu’ils bravent cette interdiction et qu’ils restent ouvert, pire en leurs promettant que la Mairie allait payer leurs amendes… désolé mais est-ce raisonnable de profiter de la faiblesse et surtout la détresse des commerçants pour leurs faire prendre un risque supplémentaire de fermeture administrative, pour des raisons personnelles purement politique ?


La Maire de Montauban annonce avoir mis un budget d’1 million d’euros pour aider les commerçants, ce qu’elle ne dit pas c’est que cette aide concerne uniquement le cœur de ville. Les commerçants doivent monter un dossier d’obtention d’aide, et  la première condition est que le celui-ci ne doit pas avoir plus d’1 salarié. Cela bien sur élimine bon nombre de commerçants puisque pour beaucoup  sont eux-mêmes salariés de leur propre entreprise et cela même s’ils ne se payent pas faute de trésorerie. Une fois encore on est dans les effets d’annonces digne des politiques de tous bords…

Dans cette émission nous avons le témoignage d’une commerçante qui annonce avoir acheté un logiciel de boutique en ligne au prix de 1 500€ soit 5 fois le prix de notre offre spéciale COVID…
Si je prends le temps d’écrire cet article, c’est parce que vous les Tarn-et-Garonnais, n’êtes pas tous sans savoir que Smartrezo, qui a son siège social dans le Grand-Montauban, propose sa plateforme numérique et surtout sa marketplace/clic&collect à tous les acteurs économiques de France et bien sur sans oublier les Tarn-et-Garonnais et les Montalbanais.

Si Madame la Maire de Montauban avait accepté la proposition que Smartrezo propose en ligne à toutes les mairies de France, c’est depuis avril 2020 que l’ensemble des commerces de Montauban et mêmes du Grand-Montauban seraient équipés de boutiques e-commerce/Clic&Collect et seraient référencés sur notre application.

Mais la Mairie de Montauban refuse de faire travailler Smartrezo, pour ne pas dire Michel Lecomte, et cela même si cela pourrait aider nos commerces qui après avoir été fortement pénalisés par les travaux de centre-ville de fin de mandat et la forte concurrence des plateformes e-commerce telle qu’Amazon, ont enchainé la crise du COVID dès le mois de mars et de nouveau fin octobre avec une sortie de confinement que personne aujourd’hui n’est capable d’annoncer.

Ce que vous devez tous savoir, c’est que le samedi 31 octobre, je me suis rendu au marché de Montauban afin de pouvoir interpeller Madame Brigitte Barèges, afin qu’elle accepte que Smartrezo vienne en aide aux commerces et producteurs du Grand-Montauban. J’ai eu une fin de non-recevoir de sa part et de ses proches collaborateurs que nous avons pu voir et entendre sur cette émission de Sept à Huit.

Madame Brigitte Barèges m’annonçant même que la Mairie lançait sa propre plateforme e-commerce clic&collect et qu’il était hors de question de travailler avec Smartrezo.
Nous avons donc suivi de très près le site de la ville de Montauban durant la semaine et nous avons la surprise de découvrir la fameuse plateforme, qui souhaitons le n’est que provisoire car alors que nous sommes entrés dans l’aire des applis, cette plateforme se situerai plutôt dans l’époque du minitel.
Je vous invite à la découvrir en suivant ce lien:   https://www.montauban.com/covid/commerces

Mais ne restons pas dans le négatif, Smartrezo aimerait pouvoir aider les commerces et les producteurs et cela le plus rapidement possible. Nous sommes en capacité de mettre en ligne des boutiques e-commerce/drive en moins de 4h00 et si des commerçants veulent découvrir de quoi il s’agit, nous les invitons à suivre ce lien et de par exemple taper le produit « jupe » https://www.smartrezo.com/d22-tarn-et-garonne-82/annuaire.html

Voici ce qu’ils découvriront, en sachant que par l’application Smartrezo les consommateurs peuvent trouver des informations et également la marketplace clic&collect de chaque territoire. 

Nous invitons tous les commerces et producteurs à souscrire un abonnement sur notre plateforme et si certains ont déjà des boutiques e-commerce sachez que Smartrezo est capable immédiatement de faire apparaitre l’ensemble de vos pages produits sur sa marketplace.

Pour souscrire une boutique en ligne : https://www.smartrezo.com/admpro/login.php?ids=31

Puisque Madame Brigitte Barèges dit se battre pour ses commerces, nous la prenons aux mots, et lui proposons une fois encore d’accepter de rajouter Smartrezo dans ses outils de communication, en plus de ses pages chez les GAFAM, et comme nous le spécifions sur notre plateforme, nous offrirons gratuitement des boutiques e-commerce à l’ensemble des commerces et producteurs de Montauban ou du Grand-Montauban.
 

Découvrez la présentation de l'application de la plateforme numérique française Smartrezo qui milite pour un numérique souverain.
https://www.smartrezo.com/n31-france/page.php?pgid=17958

Michel Lecomte

Lien :https://www.smartrezo.com/n31-france/page.php?pgid=17958

  • 1
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Abclest :09/11/2020 01:55:16 Belle solidarité pour les commerçants ! Bravo Smartrezo !
rechercher un article, une vidéo...